All and nothing on the SUP

15 Mar

The story of my Panasonic Lumix DMC-FT1

Publié par DomD

Après le crash d'un hydravion, il coule à pic approximativement à plus de 7 mètres de profondeur (le calcul exact devant se faire à la fin de se récit), y passe les 4 mois d'hiver à une température d'environ 6°C. Profitant du passage de deux plongeurs, il s'accroche tout seul au manomètre de l'un d'eux pour rentrer à la maison ! 

 

P1020373.JPG

P1020382.JPG

 

Telle est l'étonnante histoire qu'a vécu mon Panasonic Lumix DMC-FT1 ! 

 

Le 3 octobre 2012, je décide, avec un ami passioné d'avions télécommandés, de faire un deuxième montage vidéo de stand up paddle board avec des vues aériennes (la première vidéo datant du 21/04/11 ).

 

 

Préparation de l'appareil, contrôle des différents organes de commandes de celui-ci par mon ami. Pour ma part, le SUP sous le bras et la paddle dans la main, je me dirige à l'endroit de la mise à l'eau. 

 

Après seulement un petit vol de mise en condition de quelques minutes, le poste de commande où est placé le pilote de l'avion est inondé par une grosse houle qui, dans son ressac, manque d'emporter portables, clés, batterie de réserve pour l'avion ! Dany saute sur tout le matériel à sa portée afin de limiter les dégâts et pendant ce temps, l'avion descend à pic en direction du lac. Impossible, dans les quelques secondes qui suivront, de redresser l'appareil, il percute la surface, décroche l'appareil qui s'enfonce dans les profondeurs. 

 

N'ayant pas vu la scène et n'entendant plus l'avion tourner au-dessus de moi, je me dirige vers l'endroit où flotte l'hydravion et essaye de regarder à travers l'eau. 

 

Un peu déçu après quelques recherches en masque et tuba, l'histoire finissait ainsi. 

 

Mi-février 2013, Dany reçoit un mail d'une personne qu'il avait fréquentée il y a plus de 5 ans lui demandant s'il n'avait pas perdu un appareil photo. Echange de téléphone, il décide de se rencontrer pour une explication et la restitution de l'appareil. 

 

divers-photos-SUP-en-action-6435.JPG

 

divers-photos-SUP-en-action-6441.JPGdivers-photos-SUP-en-action-6446.JPGdivers-photos-SUP-en-action-6451.JPGdivers-photos-SUP-en-action 6455

 divers-photos-SUP-en-action-6457.JPG

divers-photos-SUP-en-action-6449.JPG

Cette personne effectuait une plongée en binôme à 20 mètres de fond dans la baie. Lors du palier de décompression à 5 mètres, son binôme attrapa le tuyau du manomètre de ses bouteilles et se rendit compte qu'il y avait accroché dessus une grosse boule de vase tenue par une ficelle. En rentrant chez lui, il nettoya l'épaisseur de 2 cm de vase autour de l'appareil et retira la carte pour y regarder les photos. Il envoya un mail à toutes ses relations avec les photos du pilote de l'hydravion pour voir si quelqu'un se rappelait de lui. Bingo ! Un de ses amis lui donne les coordonnées de Dany et le Panasonic Lumix DMC-FT1 rentre chez lui ! 

 

mammiferes-dans-lo_3.jpg

Cette photo ne représente pas le plogeur qui à retrouvé l'appareil mais juste pour montrer le tuyau du manomètre qui pend.

 

Question pour les matheux : en sachant que l'appareil et la sangle faisaient un poids de 216 gr et que sur la vidéo, entre le moment de l'impact et la vision de l'appareil touchant le fond, il se passe 25 secondes. A quelle profondeur est-il resté pendant 4 mois à une température de 6°C ? 

Commenter cet article

À propos

All and nothing on the SUP