SUP rider SUISSE

All and nothing on the SUP

Publié le par DomD
IMGP2305
Le rencard était prévu depuis le milieu de la semaine.

Seb dans le role du caméraman et de l'assistant technique, because quand les conditions sont comme celles que nous avons eues ce matin, il est toujours préférable d'avoir un Homeboy pour prendre les choses en mains en sortant. Si jamais le wype out ne peut être évité, la température de l'eau vous transit à tel point que seule la concentration sur le fait de regagner la berge vous tient chaud. Mais une fois arrivé sur la terre ferme, penser à manutentionner la board ou faire autre chose que de se changer directos est quasi impossible .....

En plus comme Dame Nature avait décidé de baisser la température de l'air en dessous de 0° pour  créer une tombée de flocons, cette dite température en étant plus que négative avait augmenté l'épaissseur de glace qui reccouvre le lac de quelques millimètres.

Echange de feeling, contrôle de la force qu'il faut pour briser le recouvrement, étude du point de départ et de la façon de rider (et oui, le ride est totalement différent : beaucoup plus contrôlé, même l'étude de la chute et la suite sont déjà envisagées ...). Petit coucou aux poules d'eau nullement apeurées par notre présence and it's time to do ..

Action man let's go for the show. Le start se fait cool sans mettre les pieds dans l'eau, chose essentielle car une fois que les botines sont mouillées, il ne reste plus qu'une dizaine de minutes avant que cela devienne vraiment désagrable. Take off tranquille sans stress, et voilà le Dom occupé de casser la glace à chaque coup de paddle pour avancer.

La session fut assez courte du fait que l'épaisseur devenait vraiment importante au milieu du lac et que comme je me réservais une grosse marge de sécurité au cas où je devais avancer rapidement donc devoir casser la glace facilement, j'ai décidé de faire demi-tour.

Il est toujours facile et fun de faire des rotations hélicoptère en tant normal sur un plan d'eau, pousser l'engagement au max pour faire lever le noise de la board telle une baleine qui va jumper, procure de bonnes sensations et permet de tourner comme si le cul de la board était sur un pivot ..ouais .. ouais .. C'est celà oui .... là au moment de faire demi-tour, tu te rends compte que le chenal que tu as fait doit faire approx 1m20 de large, et ta jolie monture 3m60. Comme d'hab en règle générale, je me la fais save man et préfère me mettre à genou pour casser la mini banquise devant derrière tout en essayant de faire tourner mon BB. A un moment, je me suis même dit que j'allais devoir revenir à l'envers.

Un  retour tranquillos et une sortie sans mouiller les botines en réflêchissant avant à la meilleure technique nous ont permis de filmer et de faire quelques clichés de la glace qui ne voulait pas se décoller du grip.IMGP2313
La conclusion de cette sortie est que le rider est à bloc concentré dans son évolution et qu'il ne peut pas profiter pleinement du cadre qui l'entoure (c'est quand même un comble !!!).

L'intérêt peut paraître nul et risqué pour certaines personnes, mais allez expliquer à un sportif à part entière qu'il ne peut pas évoluer comme bon lui semble dans sa disipline est toujours difficile .....

IMGP2320



"Nous n'héritons pas de la terre de nos ancêtres,
nous l'empruntons à nos enfants"

                                                                                                                                                   Antoine de St-Exupéry

Commenter cet article