All and nothing on the SUP

07 Mar

La raw/custom flat water 12'6/27'' de Hobie

Publié par DomD

On a pu tester la Raw/custom flat water 12'6/27 de Hobie

img_5410.jpg

Nick, importateur Hobie et RRD pour la Suisse

img_5411.jpgimg_5610.jpgSeb

img_5611.jpg

Test 12.6 Hobie flatwater raw 27 de large.

Rider :  Sébastien 178 cm, 78 kg

La première chose qui surprend lors de la mise à l’eau c’est sa légèreté, s’en est presque déconcertant, quand tu montes dessus et commences à paddler, tu as le sentiment d’avoir un jouet sous les pieds (presque un skate).

La deuxième, c’est sa stabilité en règle générale, je m’attendais à devoir corriger mon équilibre régulièrement et pas du tout, même dans les turns elle est super stable, j’ai trouvé peu de différence avec la 12.6 elite race.

La troisième, c’est son inertie entre chaque coup de paddle, il n'y a vraiment pas de comparaison avec l’elite race, elle glisse vraiment mieux et bien plus longtemps.

Le placement des pieds sur la board m’a paru très précis suivant si l’on rame cruising on si l’on attaque vraiment. En pleine attaque, j’ai dû décaler mes pieds de 5 à 6 cm sur l’arrière pour avoir une meilleure glisse et ne pas enfourner et là, la magie opère, tu ne sens rien qui la freine, elle accélère encore et encore, magique.

Dans les moins, certainement le prix. J’ai aussi eu le sentiment de fragilité dû à sa construction pour avoir cette légèreté et également un peu trop de souplesse. Je me réjouis de la retester plus tard dans la saison et de pouvoir aussi la comparer à la flatwater de série.

 

img_5612.jpgimg_5613.jpgYann

img_5614.jpg

Rider : Yann 90 kg, 175 cm

Les plus : La première chose qui surprend, c'est la légèreté de cette planche.

Ensuite, sur l'eau, elle glisse vraiment bien.

Le centre de gravité étant plus bas, j'ai trouvé la raw plus stable que par exemple ma 12'6 Nidecker.

Les moins : Du fait de sa construction, elle a un effet trampoline et je ne sais pas ce que ça donnerait sur un plan d'eau un peu plus haché.

Une vraie bête de course, je me réjouis de pouvoir la tester à nouveau dans des condition un peu plus "costaud" pour voir si cette sensation de stabilité et de fluidité seront au rendez-vous.

 

 

img_5616.jpgAu premier plan, Suzanne Lier (SUP raceuse Suisse la plus rapide en race en 2012 sur longue distance et beach race, elle n'a pas le titre Suisse du fait qu'elle est de nationalité allemande)

 

divers-photos-SUP-en-action-5586.JPG

Suzanne et cette superbe board formeront un tandem qui participera aux grandes courses européennes longue distance et beach race.

divers-photos-SUP-en-action-5577.JPG



Commenter cet article

À propos

All and nothing on the SUP